L’Aiguille creuse

Chronique :

L’Aiguille creuse est bien entendu un grand classique du roman policier et sans doute le plus célèbre des Arsène Lupin. La plume de Maurice Leblanc qui est comme toujours d’une extrême fluidité, nous emmène en Normandie où l’on va suivre le jeune détective amateur Isidore Beautrelet sur les traces de Lupin.

laiguille-creuse

L’intrigue est pleine de rebondissements, l’action ne s’arrête jamais. Elle mêle à la fois, mystère, passage secret, code, fausse identité. Il faut résoudre une très vieille énigme pour trouver la fameuse « aiguille creuse ». Les indices sont distillés de fort belle manière tout au long du roman, on se prend à jouer nous même au détective. La fin est à la fois troublante et touchante.

Arsène Lupin qui est un poil plus mégalomane et arrogant qu’à l’accoutumé, aime toujours autant la confrontation, c’est bien lui qui mène le jeune Isidore par le bout du nez. Il n’hésite d’ailleurs pas à changer d’apparence en permanence, ce qui surprend ses adversaires, tout comme le lecteur.

Isidore Beautrelet malgré son jeune âge, ne manque pas d’audace, il dispose d’une grande confiance en lui et fait preuve de beaucoup de jugeote. On l’aime bien mais on espère tout de même que Lupin va s’en sortir.

Ce roman défie le temps puisqu’il a été écrit il y a plus d’un siècle déjà… malgré cela il a su garder sa splendeur et mérite la peine d’être lu ou relu.

Résumé de l’éditeur :

Lors d’un cambriolage au château de Gesvres, la nièce du comte, Raymonde de Saint-Véran, tire sur un inconnu qui, bizarrement, ne laisse aucune trace. Peu après, la jeune fille est enlevée, puis découverte inanimée auprès du corps d’Arsène Lupin : il est donc mort ? C’est ce que croit la police mais pas le jeune Isidore Beautrelet, détective amateur génial qui se met en tête d’enquêter, d’autant que, comme par hasard, un document ancien d’une valeur inestimable – le secret de l’Aiguille creuse, connu des seuls rois de France – disparaît au même moment…

Maurice Leblanc – L’Aiguille creuse (Pierre Lafitte 1909), (Le Livre de Poche 1973, 2010).

etoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-pleineetoile-vide

Publicités